Abilio Diniz, infatigable

Abilio Diniz, infatigable

C'est sur un boulevard particulièrement commerçant de São Paulo que le père d’Abilio Diniz (Lemonde) lance sa toute première boulangerie. La boulangerie familiale se nomme Pão de Açúcar, tenant bien entendu son nom du Pain de Sucre de Rio. GPA, ou Grupo Pão de Açúcar trouve son origine dans la boulangerie créée par son père. A la toute fin des années 1950, Abilio Diniz ouvre le tout premier libre-service du groupe. 10 ans plus tard, GPA totalise quarante supermarchés et 1 400 employés

En juin de l'année dernière, Péninsula détient douze pour cent du capital de la branche de Carrefour au Brésil. De ce fait, Abilio Diniz possède, via Peninsula, deux sièges au conseil d’administration. À soixante dix-huit ans, il retrouve le milieu de la grande distribution au Brésil, avec un associé de choix. Fin 2014, Peninsula, le fonds d'investissement créé par la famille Diniz, rend publique l'acquisition de 10 pour cent du capital de Carrefour Brésil. En multipliant par deux sa participation dans le capital du groupe Carrefour France, la société d'Abilio Diniz devient le quatrième sociétaire du géant.

La foi, Le sport et la famillesont essentiels pour Abilio Diniz, un homme attaché aux valeurs

Abilio Diniz pratique la religion catholique, il est extrêmement attaché à Sainte Rita, la sainte des situations désespérées. Sportif dans l'âme, Abilio Diniz commence sa journée par du sport. Ancien goal, il a également pratiqué la musculation et la boxe. Sous sa houlette, des salles de gym sont créées dans les grandes surfaces GPA et des plans financés par le groupe incitant ses salariés à participer aux courses sont mis en place. En effet, il est profondément convaincu des bénéfices de l'entraînement sportif.

Casino prend le contrôle de GPA, Abilio Diniz vers d'autres horizons

Dès 2012, Casino contrôle GPA. C’est la désunion puis le départ d’Abilio Diniz du conseil d’administration en 2013. Le chef d'entreprise cède des actions pour 1 milliard de dollars au groupe Casino. Le président directeur de général de Casino doit prendre la tête du groupe Pão de Açúcar 7 années plus tard. Abilio Diniz est de nouveau en mesure de placer son argent dans n’importe quel secteur économique grâce à un accord conclu en septembre 2013 avec Casino, qui le libère de la clause de non-concurrence.