Photo Abilio Diniz veut se renforcer dans Carrefour

Abilio diniz veut se renforcer dans carrefour

Abilio Diniz est personne de valeurs : le sport, la famille...

Dans le football, Abilio Diniz (Boursier.com) appartient au comité consultatif du São Paulo Futebol Clube et il a créé le groupe de football d’Audax, dont l'objectif est de déceler les jeunes potentiels. Prônant le bien-être et la motivation des équipes dans l’entreprise, le "capitalisme responsable" consiste en un mouvement créé sur le continent américain dont se revendique l'entrepreneur. Convaincu des bienfaits du sport, il met en place des espaces de gym dans les grandes surfaces GPA et pousse son équipe à participer aux marathons sponsorisés par le groupe. Homme pour qui les valeurs de la famille sont primordiales, Abilio Diniz a eu six enfants.

Abilio Diniz a encore le désir d'investir

Appuyé par un partenaire de choix, Abilio Diniz retrouve le monde de la distribution au Brésil à la veille de ses 80 ans. Abilio Diniz prend la présidence du conseil d’administration du géant de l’agroalimentaire BRF (Brasil Foods) en 2013. Peninsula, une société de capital-risque créée par la famille Diniz, rend publique fin 2014 l'acquisition de 10% du capital de Carrefour Brésil.

La jeunesse d'Abilio Diniz

Etiez-vous au courant qu'enfant, il s’est entrainé aux arts martiaux pour ne plus être une victime ? Abilio Diniz souhaite se perfectionner en économie en Amérique du Nord. Les mioches du quartier où il vit prennent Abilio Diniz comme tête de turc dans sa jeunesse.

Dans les années 80, Abilio Diniz participe au Conseil Monétaire brésilien alors que le Brésil rencontre une phase de folle inflation. Il ouvre son groupe aux investisseurs au milieu de la décennie 1990. Il attaque à ce moment une période d’acquisitions et GPA devient le leader de la commercialisation dans le pays. Au début de la décennie 1990, en pleine crise économique au Brésil, le le groupe d'Abilio Diniz affronte d'importantes difficultés financières.

De la boulangerie familiale au groupe GPA

Le secteur du commerce écrira son avenir avec les supermarchés : voilà l'opinion du père d'Abilio Diniz à la fin des années 50. A la toute fin des années cinquante, le jeune homme lance le 1er libre-service du groupe. Une dizaine d’années plus tard, le Grupo Pão de Açúcar comptait 1 400 salariés et quarante magasins. La boulangerie ouverte par le père d’Abilio Diniz sera à l’origine de GPA, Grupo Pão de Açúcar.